Logo usine
Logo
free trial Login
Download The Boom Factory App


m-commerce : l’avenir c’est déjà aujourd’hui !

Vous allez me dire que je deviens fatigant avec mes chiffres, mais si je vous fait deux pages de palabres pour vous expliquer qu’une app mobile bien conçue peut vous éviter de passer à la trappe du monde sans pitié du commerce électronique … vous allez penser que j’essai maladroitement de vous vendre ma soupe  !

Alors comme il y a des gens (des grosses boites en l’occurrence) qui sont payés pour nous produire de jolies études pleines de chiffres qui corroborent ma pensée profonde, je vous les livres !

Allez go ! on y va, voici la tendance (la sentence ?) impitoyable que nous livre Tapjoy.
L’étude en question est donc réalisée auprès de 231 millions d’utilisateurs dont 6 en france, afin de nous donner les tendances du m-commerce et des applications marchandes.
Retenez donc que :
- aux USA, les perspectives de croissance de l’achat via mobile sera de +362% sur les trois prochaines années !
- 47 % des mobinautes ont une application marchande dans leur smartphone
- 61% d’entre eux les utilisent  comme comparateur de prix, 47% pour lire des avis, 51% pour l’utilisation de codes promo.

L’infographie complète pour vous laisser le choix des chiffres !




Deux infographies bourrées de chiffres autour des smartphones et des applications !

S’il vous faut des chiffres pour vous lancer dans l’aventure de la création ou la conception d’applications mobiles pour smartphones en voilà ! …

La première (qui a en plus l’avantage d’être bien réalisée !) nous vient de www.visionmobile.com qui réalise deux fois l’an une grosse enquête sur l’industrie mobile (ici, on vous livre la neuvième fournée !).
Je vous en extrait les principaux indicateurs et vous laisse apprécier l’infographie qu’ils nous on offert !
Dans les grandes lignes, on observe d’abord un taux de pénétration du smartphone de plus 10% pour atteindre les 39% de smartphones  dans l’univers mobile en une année, dans le même temps, Android devient leader sur le marché des appareils, mais traîne encore la patte sur l’offre d’application, tendant à confirmé la bonne santé du système économique de l’Appstore et de la qualité générale des applications fournies pour l’iPhone, qui en profite pour raffler la mise en terme de vente via l’AppStore !

Apple et Samsung peuvent bien continuer a se livrer une guerre sans merci, ils détiennent à eux seul 52% du marché !

C’est ici pour voir la belle infographie qui distille  à elle seule l’ensemble des chiffres de l’enquête : 100 million club

 

La deuxième concerne la journée type d’un smartphone français ! elle est issue d’un étude pour Ericson et nous confirme la » mobilomanie » des utilisateurs français de smartphones, bien plus accros à leurs objet magique que le reste des européens !
1/3 se rend sur internet dés le réveil depuis son lit par l’intermédiaire de son smartphone ! … ça fait peur non ?

La tendance générale en matière d’attente utilisteurs étant le paiement via smartphone, la comparaison de prix, ou encore, l’utilisation d’appli comme « carte de fidélité » !
Allez JB ! Au boulot ! conçoit nous la carte de fidélité  de demain ( c’est pour hier évidemment !)

c’est ici aussi pour l’infographie !




Mozilla se lance sur le marché de l’app mobile !

… avec de gros sabots ? … je vous laisse seuls juges !

Toujours est-il, que Mozilla (oui oui, le célèbre navigateur total gratuit !) vient de mettre en version Beta sa plateforme d’app mobile ! N’y voyez pas là l’arrivée d’un nouvel os exclusif Mozilla, puisque justement, le but de Mozilla est bien de décloisonner le monde des applications mobiles et d’offrir la possibilité de charger son smartphone d’appli utilisables sur toutes les plateformes.
Le principe est simple, fini les applications natives, les licences et les languages natifs, pour s’émanciper de toutes ces contraintes, les dévellopeurs sont donc invités à produire leurs app avec un subtil mélange d’HTML5, de Javascript et  CSS.
Certe, tout cela paraît bien engageant et on se dit que plutôt que de développer 3 fois la même application, nous n’aurons plus qu’à la développer une fois ! Chouette ! Sauf que finalement, on aura jamais qu’une application web que nous aurions pu bêtement décliner d’un site web !

En tous cas, nous sommes conviés a tester l’ensemble des nouveautés proposées en installant Aurora (seulement disponible pour Android …) avant que tout cela ne soit disponible pour le grand public.

Alors oui, je pense que c’est un grand pas vers plus de liberté en ce qui concerne le développement d’apps mobiles, mais j’ai bien peur qu’au final, on ne soit amenés à gérer un énième plateforme de diffusion et a développer 4 fois le même système.




Surf sur la planète Apple !

En me baladant sur la toile, je suis tombé aujourd’hui, sur une perle pour les Mac Addict !  Mac Spoilers, un blog bien documenté qui suit l’actu de la Pomme, mais qui replonge dans l’histoire de la marque de manière succulente !
C’est comme ça que je suis tombé sur le premier projet iPhone de la marque designé par Hartmut Esslinger avec écran tactile en … 1983 !

Le premier téléphone de Apple en 1983 avec écran tactile

À ne pas manquer, le catalogue cadeau de Apple en 1983 ! oldies but …
Bref, une petite mine d’infos qui sait aussi bien se plonger dans le passé que sans le futur de l’Apple World !




Paiement Mobile : les derniers chiffres laissent songeur !

Quand je suis tombé sur cette infographie ce matin, les bras m’en sont tombés  ! Certe, je suis informé qu’une économie Mobile existe, mais loin de moi l’idée que  les transactions et les utilisateurs actifs étaient aussi développés en France.
Cette étude menée par Paypal en france annonce que 72% des utilisateurs de smartphone sont favorables au paiement mobile, 11% des sondés pensent que le paiement mobile est l’avenir !
Pour le reste, je vous laisse découvrir l’infographie réalisée pour Paypal à partir des chiffres de l’étude : Les Français et leur mobile

Sachez tout de même, que Paypal annonce pas moins de 5M d’utilisateurs actifs et 28 000  partenaires « marchands » en France. À l’international, Paypal aurait comptabilisé 4 Milliard de $ de transactions via les Mobiles et envisage de passer la barre des 10 Milliards avant la fin de l’année ! …  et enfin, le marché des paiements mobile devrait augmenter de 62% cette année !

Si ces chiffres ne vous surprennent pas, c’est que moi, je vis encore au pays des bisounours …




Iphone5 : à l’heure de l’entreprise ?

Si l’on croise les différents avis et les statistiques observées, le Blackberry reste le smartphone le plus utilisé en entreprise. À cela, plusieurs explications, à commencer par les failles (mythe ou réalité ?) de l’Iphone en matière de sécurité. Ceci étant, l’Iphone grappille doucement des parts de marché en se plaçant en deuxième position et de l’avis général, il semble que nombre de salariés utilisent leur propre Iphone en lieu et place du matériel fourni par l’employeur !
On connait tous la raison, outre un look Higt-tech, l’OS de l’Iphone est franchement plus convivial que la concurrence surtout si l’on fait une comparaison avec le Blackberry …

Alors qu’en est-il avec l’arrivée de l’Iphone 5 ?

Si l’on s’en tient stricto sensu à l’objet, excepté l’écran qui passe à 4 pouces, les améliorations sont minimes et je ne suis pas sur que la nouvelle connectique soit un atout majeur pour accroître les ventes de l’outil !… Là ou Appel aura peut-être fait un pas en avant, c’est avec l’upgrade de l’Ios, puisque la version 6 promet de nouvelles fonctionnalités et améliorations.

Dans le désordre : une meilleur gestion des mails, un accès simplifié aux dossiers d’Outlook, un système de cartographie et de guidage plus puissant que chez Android, mais dont l’ensemble des amélioration ne fonctionnera que dans 23 pays et l’affichage 3D ne concernera que les US …

Bref, l’Iphone 5 ne représente donc pas une indéniable avancée pour favoriser sa pénétration au sein de l’entreprise, les possesseurs de l’Iphone 4s pourront amplement se satisfaire de la mise à jour de l’OS6 qui sera disponible dés le 19 septembre. Si l’OS6 se présente effectivement comme plus facile à synchroniser avec Outlook, son agenda et son carnet d’adresse et que le partage des données devient plus souple, la concurrence peut se faire du souci, car, force est de reconnaître que l’Iphone est un outil indéniablement convivial et qu’il n’est pas nécéssaire d’être un spécialiste des réseaux pour le configurer en mode « entreprise » !




Application web ou mobile !?

Qu’est-ce que c’est ? Y a-t-il une différence ? … Je vous avoue qu’avant de venir contribuer ici, les choses n’étaient pas si claires que ça ! On va essayer de débroussailler tout ça !

Application Web : c’est quoi ?

L’évolution du web vers le 2.0, le débit des bandes passantes ont rendu nos bons vieux 56k ridiculement obsolètes, nous ont fait oublier ce qu’était le web il n’y a encore pas si longtemps … En fait, nous utilisons tous les jours des applications web sans même nous être rendu compte qu’elles faisaient parti de notre quotidien. Une application web n’est en fait ni plus ni moins qu’un « logiciel » hébergé sur un serveur et qui s’acoquine merveilleusement bien d’un site web … Il ne nécessite aucune installation (par définition !), il est orienté « user » (utilisateur). Vous interagissez avec lui. Il traite des données et exécute des tâches … Bref, il vous rend service à vous, utilisateur, mais aussi beaucoup au site web qui va monétiser tout ça, mais ça, c’est une autre histoire …

Applications Mobiles !

Si vous êtes un utilisateur de Smartphone, vous avez certainement déjà téléchargé une application mobile (Apps pour les Geekos !) via une plateforme dédiée (App Sotre pour iPhone ou Android Market pour l’OS Android). Ces Apps vous permettent d’accroitre les fonctionnalités de votre smartphone, qui serait fort inutile sans elles ! Et si vous avez poussé le bouchon plus loin, vous aurez constaté qu’elles vous permettent, par exemple, de vous géolocaliser dans une ville ou vous seriez perdu, de trouver un restaurant dans le coin et de consulter les avis des mobinautes sur ce même restau … et encore plein d’autres choses, mais là n’est pas le sujet !

Voilà donc ce que l’on sait côté utilisateur, mais qu’en est-il pour une entreprise, une association, ou un office de tourisme, qui souhaiterait développer une application pour ses prospects, clients ou simple utilisateur ?
Quelle plateforme choisir ? Même si Android est en tête en terme de présence, il me paraît compliqué d’exclure l’iOS et sa pléthorique offre d’applications, d’autant que le taux de pénétration reste supérieur chez iOS en terme d’applications téléchargées (87% pour l’iPhone, contre 72% pour Android). Mais dans l’absolu, je dirais « les deux mon général ! ».

Applications mobiles : quelles sont les limites ?

A priori, pas de limites ni de contraintes, excepté votre budget et vos objectifs ! Quoiqu’il en soit, sachez aussi, qu’une application mobile peut être « privée » pour une utilisation réservée au personnel de votre entreprise ( pour les données confidentielles). Vous pouvez donc développer une version publique pour renseigner vos utilisateurs et une version privée, réservée à vos employés autorisés.

Les bonnes questions à se poser !

  • Quel service puis-je apporter à mon mobinaute qu’il ne possède pas déjà via d’autres canaux ?
  • Mon application est-elle suffisamment pertinente pour ne pas desservir mon image ?
  • Comment mon application peut-elle être profitable, tant à mes utilisateurs, qu’à mon entreprise ?

    Stratégie mobile !

    Avant de vous lancer, pensez avant tout à une stratégie adaptée « mobile ».

    • Développer son image de marque, sa notoriété
    • Fidéliser votre clientèle en entretenant une relation directe (push)
    • Apporter de réelles fonctionnalités qui vont faciliter l’accès des mobinautes à votre cœur de métier

    Alors ? Web ou Mobile ?

    Et bien tout cela dépend de votre activité et de vos objectifs. D’autant plus que la finalité n’est sûrement pas la même … Nous avons vécu un cours instant avec deux mondes qui se chevauchaient, mais je pense qu’aujourd’hui, nous devons concevoir ces deux mondes comme deux entités bien distinctes. N’oublions pas que « Mobile » n’est pas une trouvaille d’une agence Marketing, mais bel et bien un adjectif et qu’il y a bien un sens derrière tout cela ! Enfin, ce n’est définitivement pas l’outil qui crée la fonction, mais bien l’inverse. Si vous avez un besoin qui nécéssite de la mobilité, on trouvera toujours une application pour répondre à celui-ci !




    Smartphone vs Mobile : ou en est le marché français ?

    GFK Consumer Choices vient de réaliser une étude sur le marché des mobiles et smartphones en France. Il en ressort une inversion des volumes de vente à l’avantage des smartphones. En effet, en 2012, les smartphones devraient atteindre les 13,3 millions d’unités vendues contre 9,6 pour les mobiles, soit une augmentation de 16% par rapport à l’année 2012 ! … et pourtant les offres des opérateurs et l’arrivée de free mobiles ont limité les offres d’achat, rendant l’accessibilité aux smartphones élitiste. En période de crise, on peut penser que le smartphone et son offre d’application rendent désormais l’objet incontournable pour une utilisation quotidienne ?!

    L'évolution du marché des smartphones - source GFK

    Source GFK

    On peut expliquer cette suprématie par la guerre farouche que se livrent les fabricants pour proposer plus de nouveautés, plus de puissance, plus de diversité … En 2011, le marché du smartphone proposait près de 69 modèles différents. Aujourd’hui, l’offre s’élève à 118 modèles commercialisés. Avec la généralisation du réseau 4G, l’annonce de l’arrivée des écrans 4 pouces et les surprises de l’arrivée de l’iPhone 5, il faut s’attendre à ce que la tendance se confirme !

    Et si on se penchait sur les pratiques des mobinautes pour l’expliquer ?

    Cette bonne santé du marché des smartphones s’explique par l’évolution des offres d’opérateurs, de l’internet en général (géolocalisation d’adresses, applications dédiées « consumers », vente en ligne …)  et de l’utilisation massive des réseaux sociaux (partage de bons plans, géolocalisation, applications photos type « instagram » …). Autant dire que quel que soit votre profil, il va falloir sérieusement penser smartphone dès aujourd’hui, sachant que 29% des utilisateurs l’utilisent pour un choix ou un acte d’achat !

    Ne pas réfléchir communication pour Smartphone aujourd’hui, c’est déjà se tirer une balle dans le pied …

    Adapter votre communication on-line aux spécificités des smartphones (taille des écrans, ergonomie, taille de fichiers, accessibilité …) est incontournable. Commencer dès aujourd’hui à prévoir les outils orientés smartphone me paraît urgent ! Il suffit de jeter un oeil aux statistiques de fréquentation de vos sites web pour voir l’évolution de la fréquentation par les smartphones … Une étude canadienne de ComScore prévoit que l’on accèdera plus au réseau internet par smartphone que par ordinateur d’ici à 2014 !
    Ça laisse songeur non ?




    Une erreur s'est produite. Nous en avons été informé, elle sera corrigée au plus vite.array(4) { ["type"]=> int(2048) ["message"]=> string(44) "Only variables should be passed by reference" ["file"]=> string(47) "/home/theboomf/www/blog/wp-includes/pomo/mo.php" ["line"]=> int(184) }